"Vous ne pouvez pas connecter les points quand vous regardez vers l’avenir, vous ne pouvez le faire qu’en regardant le passé. Alors vous devez être confiant : les points vont se connecter entre eux à l’avenir. Vous devez avoir confiance en quelque chose – vos tripes, votre destin, karma, quoi que ce soit. Cette manière de faire ne m’a jamais déçu, et elle a fait toute la différence dans ma vie." Steve Jobs


La multipotentialité donne lieu à une forte créativité, une pensée en arborescence, beaucoup d’idées se chevauchent.

Il est très très fréquent de commencer quelques chose puis de s’arrêter, ou d’accumuler les projets, faire plusieurs choses en même temps...

Steve JOBS disait « connect the dots ». On va créer de la cohérence dans l'incohérence grâce à ce qu'on appelle plus communément : le fil rouge !

Le multipotentiel peut ressentir intensément le syndrome de l’imposteur, notamment car il ne rentre pas vraiment dans les cases du système. Il ne fait pas comme les autres (ou alors il est soumis à son « faux self » ce qui est un sujet que j'aborderai dans un autre article).

Cela dit, au-delà du syndrome de l’imposteur, le multipot’ souffre du sentiment d’incohérence.


Cette sensation que tout nous échappe et en même temps que tout est lié. Le problème c’est que nous avons du mal à rendre tout ceci cohérent. C’est pour cela que le fil rouge a un rôle essentiel dans notre évolution et épanouissement de personne multipotentielle.


Avoir le sentiment, je dirais même la conviction, que tout est lié n’est pas forcément synonyme de cohérence et de clarté. Il faudra donc poser les choses notamment sur le papier, ce qui permettra de démêler tout ça plus facilement. Un architecte ne se contente pas de penser, n’est-ce pas ? Il couche ses idées sur le papier.


Nous sommes très souvent confrontés à notre entourage, à l’extérieur, qui nous renvoie notre incohérence en pleine face. Lorsque nous avons un plus grand sentiment de cohérence interne, cela se ressent automatiquement à l’extérieur et, d’une certaine manière, nous décharge de ce syndrome de l’imposteur.


La méthode est simple. Il suffit de prendre un peu de temps pour soi. Il ne s’agit pas de se mettre à son bureau et de n’en sortir que lorsqu’on aura pondu cette fameuse cohérence tant recherchée.


Prendre un peu de temps pour soi, réfléchir sans se fêler le cerveau


pour autant. Se donner la possibilité de procéder à cette réflexion dans les meilleures conditions et justement quelles sont-elles ?



  • Un sommeil réparateur

  • Une alimentation légère mais nutritive ainsi qu’une bonne hydratation

  • Opter pour un moment de calme où tu n’es pas pris par le temps

  • Un environnement clair et propre



En ce qui me concerne j’ai trouvé mon fil rouge en connectant les fameux points, les « dots » comme disait Steve JOBS ! Aider autrui, accompagner une personne vers l’accomplissement d’un objectif (quel qu’il soit), était quelque chose que je faisais avec facilité et une certaine conviction. Mais je me sentais incomplète en essayant de suivre les parcours dits classiques et communs de coachs. Mon propre épanouissement (ainsi que ma multipotentialité) réclamait une véritable « personnalisation ». J’ai donc décidé de tout mettre à plat : Ecrire & parler (transmettre), le développement personnel le développement spirituel, dessin et peinture, entrepreneuriat et multipotentialité, philosophies de vie du monde (lagom, slow life, feng shui, ayurvéda..)



Ca fait beaucoup de choses hein ? Pourtant il y a vraiment moyen de tout connecter. Peut-être que pour toi aussi il y aura pas mal de choses qui ressortiront. Des choses qui remonteront à la surface, venant tout droit du passé.


Pour ma part il s‘agissait du dessin et de la peinture.

La créativité d’un multipotentiel est souvent etouffée voire parfois éteinte. Mais elle peut être stimulée, rallumée !


Comment faire pour connecter les dots ?


Replongeons dans le passé ! Oui ! Je sais que je dis souvent qu’on doit laisser le passé là où il est et qu’il ne doit pas affecter notre présent et encore moins notre futur. Sauf que là on a besoin de se remémorer ce qui nous animait lorsqu’on était plus jeune.


Prenons donc une feuille de papier et retrouvons notre enfant perdu..


  • Qu’est-ce qui m’animait quand j’étais enfant ? De quoi est-ce que je rêvais ?

  • En grandissant, qu’est-ce que j’ai laissé de côté à cause du regard des autres alors que cela me faisait vibrer ?

  • En quoi est-ce que je croyais au fond de moi ?

Maintenant, revenons à aujourd’hui :


  • Quelles sont mes valeurs ? Suis-je quotidiennement en phase, en harmonie, avec elles

  • Que manque t-il à ma vie d’aujourd’hui pour que je me sente heureuse et épanouie ?


Je tiens à préciser qu’on ne cherche pas particulièrement à faire la différence entre le professionnel et le personnel. Ce que nous voulons c’est révéler qui nous sommes vraiment. Il n’y a pas une personne pour le côté professionnel et une personne pour le côté personnel réunit dans une seule et même personne.


Il s’agit d’un tout et pour vivre en multipotentiel heureux et épanoui il va falloir intégrer l’importance d’être soi-même aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle.


C’est pour cela que nous créons ce fil rouge, que nous connectons les points.


Posons-nous à présent les questions suivantes :


  • Dans quelle(s) activité(s) je m’épanouie le plus ?

  • Qu’est-ce que je fais naturellement, spontanément et avec plaisir ?

  • S’il n’y avait aucune restriction de temps et d’argent, qu’est-ce que je ferai ?

Regroupons à présent toutes les thématiques que nous aimons dans des bulles, elles émanent toutes du centre, de nous-mêmes. Comme sur mon schéma ci-dessous :



Les thématiques concernent des sujets que nous aimons aborder, des facilités que nous avons en nous ou que nous avons apprises, des activités qui nous plaisent de réaliser. Comment j’aime aborder/parler de ce qui me fascine ?


Exemple : En parlant ➡ idées à explorer : le podcast, animer des ateliers, conférences.. En écrivant ➡ idées à explorer : tenir un blog, écrire des chroniques, un livre...


Détailler chaque thématique :


Exemple : La slow life ➡ La notion du temps, la detox digitale, le lagom, les besoins compulsifs, la pleine conscience, le slow working, le burn/bore out, la gestion du stress...

La multipotentialité ➡ hypersensibilité, la charge mentale, la pensée en arborescence, la superposition et l'hyperstimulation, l'empathie, trouver sa voie, la concentration, le perfectionnisme...


Il est essentiel de refaire le point de temps en temps, de "mettre à jour" comme on dit. Nous évoluons tous, de ce fait il est totalement possible que nos envies changent, la direction que nous faisons prendre à notre vie aussi.


Grâce à cette connexion, ce fil rouge, tu vas enfin pouvoir créer une vie qui te ressemble et qui te correspond. Il faut simplement prendre le temps et le courage de se poser à soi-même les bonnes questions.

Cela te prendra peut-être un après-midi, 2 jours, 2 semaines, 2 mois... peu importe. Tu délaisseras ta feuille pendant quelques jours pour souffler, pour laisser tout ça mijoter. Puis tu y reviendras avec un esprit plus clair pour reprendre là où tu en étais.


Avant d'y arriver, nous avons tous commencé un jour.




​© 2019 Anna Michèle Jones