Structurer sa pensée, être linéaire, se concentrer sur une tâche à la fois, ne pas s'éparpiller... 🤯 Voilà bien des choses très difficiles pour moi. ⁣

J'ai découvert le terme "pensée en arborescence" il y a déjà quelques années, lorsque j'ai moi-même compris que j'étais une personne dite "hypersensible" ⁣


Jusqu'à encore il y a peu, je me positionnais en victime face à cette pensée foisonnante qui partait rapidement dans tous les sens.⁣ Je le considérais comme un véritable frein, voire même un handicap.

Les soucis que je rencontrais étaient les suivants : ⁣

✖ difficultés de concentration

✖ forte tendance à être sur plusieurs thématiques/projets différents⁣

✖ ne pas aller au bout des choses⁣

✖ difficulté à canaliser sa pensée et à la structurer⁣

✖ beaucoup de peine à prendre des décisions/faire des choix⁣


Pensée linéaire ➡️ Hémisphère gauche du cerveau. Les personnes ayant une pensée dite linéaire structurent leur pensée naturellement et suivent un fil conducteur. Elles vont généralement faire le tri dans leur pensées et les informations qu'elles reçoivent pour ne traiter que l'essentiel. ⁣

Pensée en arborescence ➡️ Hémisphère droit du cerveau. Pensée dite "créative & émotionnelle". Il s'agit d'une pensée en réseau. Les informations reçues sont toutes traitées en même temps. L'accumulation d'informations reçues va donner lieu à des connexions inter pensée et la personne dotée de ce type de pensée va très rapidement aller très loin dans sa réflexion, souvent en s'éloignant de l'information principale, jusqu'à perdre de vue cette dernière.⁣


⁣Lorsque je me suis lancée dans l'aventure de l'entrepreneuriat, mes difficultés à organiser et structurer mes pensées sont devenues encore plus pesantes dans l'évolution de mon business et dans ma propre progression personnelle. ⁣J'ai commencé à me demander si je n'avais pas un problème neurologique pour être tout à fait honnête !

Je me perdais dans mes pensées, je sautais d'idées en idées, ronchonnais sur le fait qu'il n'y ait "que" 24h dans une journée et surtout... lorsque je traitais un sujet j'avais le soucis de produire quelque chose de complet. Mon cerveau partait dans tous les sens : "ah mais si je parle de ça je dois aussi aborder ça", etc etc. ⁣

Pour faire simple : Une pensée/idée en fait jaillir dix, qui à leur tour en font émerger dix autres, peut-être même jusqu'à l'infini. Le cerveau ne s’arrête jamais... et nous nous épuisons, nous nous perdons. ⁣


C'est pourquoi il est très important pour nous, grands penseurs en arborescence, souvent hypersensibles, de développer des méthodes, d'utiliser techniques et outils afin de mettre cette merveilleuse particularité à notre service. Voyons la comme un don et non pas comme un handicap. ⁣



Voici quelques techniques que j'utilise au quotidien qui m'aident à me structurer : ⁣

  • je fais des listes, je priorise mes tâches, j'essaie de me débarrasser de la plus pénible en premier⁣


  • je note mes idées quand elles viennent pour me libérer du fait de devoir les garder en tête jusqu'à les mettre en oeuvre (cela me dispense aussi du sentiment d'urgence à réaliser une idée tout de suite)⁣


  • je me discipline à ne pas passer à autre chose tant que je ne suis pas allée au bout de mon action (même si cette action peut être fractionnée en plusieurs étapes, je vais au bout de chaque étape)⁣


  • lorsque je parle, tourne une vidéo, etc, je ne prépare pas de "script" mais je note les points importants à aborder et me structure pour ne pas partir dans tous les sens⁣


  • j'exprime ma créativité ! Pour moi c'est l'écriture et la peinture ⁣


  • j'accepte que tout soit parfaitement imparfait


  • la pratique du yoga m'a également permis de canaliser mes pensées, de focaliser mon attention ET mon intention.


Se respecter et respecter son rythme, accepter de ne pas pouvoir tout faire en une fois, s'accorder des moments de pause, de répit... Tout cela est nécessaire pour avancer et évoluer. Surtout lorsqu'on est une personne hypersensible et avec une pensée en arborescence !


Pour ce premier article sur la pensée en arborescence je préfère m'arrêter là avant de partir en vrille et... en arborescence haha ! Il faut savoir s'arrêter quand il faut mais si toi aussi tu as une pensée en arborescence et que tu rencontres des difficultés à te (re)centrer, à trouver ton propre rythme et à canaliser tes pensées et tous les stimulis, n'hésite pas à me contacter pour aller plus loin et que tu puisses mettre ce don à ton service !





46 vues

​© 2019 Anna Michèle Jones