"Le destin n'est pas une question de chance, mais de choix" W. Jennings Bryan


Qu'est-ce qu'un choix ?


Loin de moi l'idée de partir dans des réflexions philosophiques mais il fallait quand même aborder le sujet du choix. Être multipotentielle c'est aussi avoir de la difficulté à faire des choix. Je reviendrai là-dessus un peu plus loin dans cet article. Pour le moment, il est judicieux de se demander "qu'est-ce qu'un choix ?"


Un choix est une brochette de possibilités, d'options. Minimum 2 à vrai dire. Sinon il n'est plus question de choix mais d'obligation.


Nous confondons bien souvent choix et obligation alors qu'il s'agit, la plupart du temps, de notre sens des priorités (et donc de choix).


  1. Marine (non diabétique) : "Je choisis de manger une pomme plutôt qu'une poignée de bonbons car je veux prendre soin de ma santé"

  2. Sophie (diabétique) : "Je n'ai pas le choix je ne dois pas manger de bonbons à cause de mon diabète"


Dans l'affirmation n° 1, la question ne se pose pas, Marine fait un choix conscient. Dans l'affirmation n°2 il y a aussi bel et bien la présence d'un choix. Le choix fait par Sophie est celui de la santé. Elle sait qu'elle a du diabète et connait les bons choix alimentaires. Sa priorité est d'être en bonne santé elle va donc faire le choix de renoncer aux produits contre-indiqués.


Pourquoi faire un choix peut devenir un tourmant ?


Une des caractéristiques très claires de la multipotentialité est la difficulté à faire des choix et à prendre des décisions.

Cela dit, tout le monde peut avoir des choix difficiles à faire. Où se situe donc la différence ?


L'angoisse de faire le mauvais choix, de prendre la mauvaise décision, parfois même jusqu'à rester bloquée 15 minutes à lire le menu au restaurant...

"Ca c'est pas mal... mais ça aussi ! J'ai peur de regretter si je ne prends pas ça. Hummm que faire ? Ah et il y a ça aussi !"


Contrairement au slashing qui consiste à ne pas choisir une seule activité professionnelle et à jongler avec plusieurs, on commande rarement 5 plats différents au restaurant simplement parce qu'on n'arrive pas à choisir...



La multipotentielle va avoir des difficultés à choisir dans bien des domaines et situations de sa vie. Mais là où cela va lui poser le plus de problèmes est sans nul doute dans sa vie professionnelle.


Pendant toute notre scolarité nous évoluons avec une pression qui devient de plus en plus forte. Quand nous arrivons en terminal, cette pression est à son maximum : il faut faire UN CHOIX !

Evidemment que nous allons le faire ce fameux choix. Nous sommes pris par le temps. Nous pouvons tenter d'en gagner, en grapillant une année sabatique par exemple mais rappelons qu'il y a peu de jeune gens de 18 ans qui peuvent s'offrir le luxe de le faire et d'être soutenus par leurs parents dans cette démarche jugée très risquée.

Nous nous retrouvons alors avec un choix fait un peu à la hâte et dont nous ne sommes même pas sûrs qu'il nous corresponde véritablement. Mais c'est trop tard, tout s'enclenche, les études démarrent et let's go pour 2 ans, 5 ans voire 10 ans d'études. Certains abandonnent en cours de route ou se réorientent. D'autres persévèrent en ayant découvert un véritable trésor et d'autres... pour faire plaisir à papa et maman. Après tout c'est aussi eux qui paient, non ? "j'ai dépensé tellement d'argent pour tes études et tu me dis que tu arrêtes ????!!!" BIM LA CULPABILITÉ ! Plutôt mourir que d'entendre papa me dire ça !


Le choix peut devenir un tourmant dans la mesure où nous sommes stressées des conséquences de notre choix. Aussi bien sur le court comme le long terme nous avons peur de regretter.



La question du choix amène forcément à méditer sur notre relation au temps.

J'ai fait le choix (et oui ça m'arrive haha !) de ne pas aborder ce sujet dans cet article car il est assez complexe et m'éloignerait forcément de mon sujet initial.

Voilà une raison d'apaiser son mental face aux choix : Rester simple. Ne pas dévier, suivre son fil conducteur. S'il nous amène vers un autre sujet... Merveilleux, cela fera un excellent sujet pour un prochain article !


Quelques astuces ...?


C'est probablement le meilleur conseil CONCRET que je peux te donner pour être sûre de choisir paisiblement : fais simple !


Que cela concerne des choix professionnels ou des choix personnels, il est important de remarquer avec gratitude que :

  • nous avons beaucoup de choix possibles

  • nous avons beaucoup d'envies que nous souhaitons satisfaire

Pourquoi je veux insister sur la gratitude ? Bien que la difficulté de faire un choix puisse être très angoissant (peur de faire le mauvais choix) nous avons le luxe d'avoir le choix ! Imagine toi être dénuée de toute envie et de faire les choses automatiquement sans te demander si cela te plaît ou ne te plaît pas. Imagine aussi ne pas avoir le choix, être contrainte d'agir sans absolument aucune issue possible ! pas terrible comme perspective...


Tu peux t'exercer à prendre des décisions rapidement pour des choix simples :

  • le choix du restaurant

  • le plat commandé

  • le lieu des prochaines vacances

  • le nom de ton futur chat

  • la paire de baskets ou les talons pour ce soir

Pour finir, une chose très importante en toute circonstances et surtout pour faire des choix :


Cesser d'écouter les autres en premier. Leur opinion compte mais s'écouter soi avant d'écouter les autres est primordial pour une vie saine et sereine. Les autres sont les autres avec leurs avis, leur façon de penser, leurs perceptions, leurs propres peurs... Tu ne dois pas les aspirer. Leurs peurs ne sont pas forcément les tiennes ainsi que toute leur dimension de réflexion.


Travail sur ton intuition, ton sens de l'écoute... vis à vis de toi même. Ouvre toi à ta propre dimension intérieure.


A bientôt pour un nouvel article !




17 vues

​© 2019 Anna Michèle Jones