Je t’avais parlé de comment reconnaître une personne toxique dans un précédent article. Si tu ne l’as pas vu je te conseille vivement d’aller le lire ici afin de prendre les articles traitant des personnes toxiques dans l’ordre et d’y voir plus clair.


Dans cet article il s’agit de la partie 2/3 : comment se libérer d’une relation toxique.


« Le courage n’est pas seulement d’agir avec les bonnes personnes, c’est aussi avoir la capacité de s’éloigner des personnes toxiques » Nanan Akassimandou


Quand je parle de relation toxique je ne pense pas obligatoirement à la relation amoureuse, bien qu’il existe évidemment des relations de couples toxiques.

Ces relations, ces personnes toxiques, nous tirent vers le bas et nous avons tout à y gagner de s’en défaire. La plupart du temps nous ressentons du stress, de l’anxiété, les sujets conflictuels sont souvent très superficiels et nous ne voyons pas comment sortir de cette spirale infernale, il y a parfois des complications pour pas grand-chose.


Phase 1 de la libération : L’analyse

La première étape pour se défaire des personnes toxiques tu la connais, si tu as lu l’article 1/3, il s’agit d’identifier les personnalités toxiques qui peuvent graviter autour de nous. Si tu soupçonnes une personne dans ton entourage, proche ou pas, d’avoir une mauvaise influence sur toi, d’exercer une certaine toxicité envers toi, il va être nécessaire de procéder à une analyse approfondie. Nous avons tous en nous des petites parts d’ombres, de lumière, au même titre que nous avons tous des défauts et des qualités. Cela ne fait pas pour autant de nous des êtres toxiques. Je trouve cela important à préciser car ça serait dommage de tout confondre.


L’analyse qu’il faudra faire est sous forme de questions que l’on se pose à soi-même :

  • Comment je me sens en présence de cette personne ?

  • Comment je me sens lorsque je pense à cette personne, à notre prochaine rencontre ?

  • Si je me sens mal, pourquoi ?



Phase 2 : Selflove power !

Et oui ! Une fois le repérage fait et l’analyse terminée, il est grand temps de se dire que l’on mérite mieux que ça ! Quoi de plus évident que de s’aimer soi-même ?

Lorsque nous sommes dans le collimateur d’une personne toxique, c’est que, d’une certaine manière, nous ne nous sommes pas suffisamment protégées. Cela ne veut pas dire que nous devons nous blinder d’armures et nous cacher derrière une solide carapace. Nous devons tout simplement nous demander ce qui nous a amené à subir les agissements, les comportements, de cette personne. Il y a souvent un travail à faire sur soi.

Toutefois, c’est très difficile de faire ce travail lorsque la personne toxique qui sévit autour de nous s’avère être une personne très proche comme un parent ou un ami de longue date. Au-delà de ce pourquoi nous avons pu autoriser cela il y a fort longtemps, une habitude s’est clairement installée. Je ne te cache pas qu’il faudra totalement sortir de sa zone de confort et même plus pour se défaire de l’emprise de cette personne.

Tu es comme une plante qu’il faut arroser pour qu’elle puisse s’épanouir. Je t’informe par la même occasion que la personne qui doit t’arroser c’est toi-même. Bien sûr d’autres peuvent parfois t’aider à le faire mais tu es la première personne qui doit se soucier de cela.

S’aimer est devenu tabou, surtout dans notre société occidentale. Cela passe pour du narcissisme alors que ça n’en est pas. Pourtant nous sommes toutes et tous à la recherche de l’amour de soi, nous le cherchons parfois désespérément.

Faire un travail sur l’amour de soi et apprendre à s’aimer tel que l’on est, bien au-delà du simple fait de s’accepter, peut-être difficile et peut totalement faire l’objet d’un coaching.


Phase 3 : Se détacher

Nous pensons souvent que s’éloigner d’une personne qui nous tire vers le bas est forcément synonyme de conflit, de dispute, bref d’encore plus de négativité. Or ce n’est pas le cas. Une fois que tu es passée par les phases 1 et 2 tu demanderas alors comment te préserver face à ces personnes.

Le meilleur conseil que je peux te donner est de te détacher émotionnellement d’elles. Non, ce n’est pas facile. Si se libérer d’une personne toxique était simple, tu ne serais pas en train de lire cet article.

Il va falloir sortir du schéma selon lequel tu t’identifies aux pensées de cette personne à ton égard. Tu as maintenant compris quel était son masque toxique, tu as compris son petit jeu, à toi de ne plus y participer.

Commence par être dans le présent et ne pas supposer, passer du temps à appréhender le futur ou à ruminer le passé. Tu as le droit de dire non et de ne pas partager sa façon de pensée. Tu peux également le manifester en tout sérénité et avec douceur. La force n’est pas recommandée dans ces situations, même si ton vampire l’emploie dans ces mots.

Nous ne pouvons changer l’autre, lui seul le peut s’il le veut. Si la relation avec cette personne est inévitable, fais en sorte qu’elle soit dans le cadre du strict nécessaire sinon applique toi à ne pas t’identifier à ces propos et détache toi.


Phase 4 : La compassion

Cette personne souffre beaucoup. Tu l’as compris. Pour autant, tu n’es pas son sauveur. Mais tu ne souhaites pas l’enfoncer plus bas qu’il n’est déjà. Laisse-lui du temps. Si besoin explique lui que son comportement à ton égard ne te convient pas, peu importe qu’il s’agisse de ton supérieur, de ton amie, de ta sœur… Tu as des raisons de vouloir mettre une certaine distance si cette personne n’est pas capable de mieux te traiter. Tu pourras les lui exposer calmement si cette personne semble surprise. Tu n’es pas dans une relation pour subir. Les relations, qu’elles soient amicales, sentimentales ou professionnelles, doivent s’établir dans le respect de chacun.





Voilà l'article sur comment se défaire d'une personne touche à sa fin, n'hésite pas à mettre un petit cœur si tu as apprécié l'article et à le partager à une personne qui pourrait en avoir besoin.


Prends soin de toi !




87 vues

​© 2019 Anna Michèle Jones