La mode éthique


Dans la famille slow life je demande... La slow fashion ! Et oui, ça existe ! Tout comme la fast fashion !


Nous sommes de plus en plus nombreux(ses) à se poser des questions sur la provenance d'un produit/article, ses conditions de fabrication, etc. Est-ce que je vous apprends quelque chose lorsque je vous dis que l'industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde ? J'avoue avoir moi-même été sur le derrière quand j'ai appris ça. Alors je me suis penchée sur le sujet des vêtements éthiques, responsables. Je m'y suis intéressée et plus encore... j'ai entrepris un véritable changement dans ma consommation mode. C'était un gros virage que j'ai pris, bien serré, bien en épingle on dira ! Pas évident du tout ! Et pourtant... pas impossible non plus.

Mais avant toute chose...


Savoir pourquoi il faut fuir la fast fashion


Cette industrie est bien souvent à l’origine de conditions de production et de travail absolument dévastatrices non seulement pour les droits de l’homme, qui sont clairement bafoués, mais aussi pour l’environnement. Produire à moindre coût pour rentabiliser au maximum est la volonté de toute entreprise c’est certain. Mais quand cela prend des tournures catastrophiques d’un point de vue humain et écologique… cela mériterait qu’on s'en détourne. Bien sûr ce n’est que mon avis et ça n’engage que moi.


Un point santé : Traité, coloré, le tissu qui nous habille passe bien souvent par des étapes que nous n'imaginons même pas. Beaucoup de vêtements que nous achetons contiennent des substances qui ne sont ni plus ni moins que des perturbateurs endocriniens, ou des colorants potentiellement cancérogènes, rien que ça... flippant n'est-ce pas ?

Mais alors comment notre santé en est-elle impactée ? Et bien tout simplement car ces substances présentes sur les vêtement s'installent sur la peau puis dans notre sang. Et le tour est joué. Miam.


Un point écologique : La pollution du vêtement n'impacte pas uniquement notre santé, elle sévit aussi lorsque nous lavons notre linge ! Je vous explique...

L'eau chaude utilisée par notre programme de lavage (et je ne parle pas ici des lessives polluantes sinon on ne s'en sort plus) se retrouveront où au final ? Bingo, dans la nature ! Et les stations d'épuration sont impuissantes face à ça.


Un point humain : le "made in Bangladesh" et autres "made in un pays pas cher" est ultra présent car les salaires sont les plus bas du monde. Inutile de vous préciser que les conditions de travail y sont déplorables et je n'aborde même pas le travail des enfants ainsi que les accidents de travail à répétition...



Je vous imagine très bien "oui mais alors si on part de là on ne vit plus". Si ! Et je dirais même plus : on vit mieux ! Ce qui est valable pour l'alimentation est valable pour tout le reste.

Alors oui, il paraît que manger bio et s'habiller de manière plus responsable ça coûte plus cher et que nos salaires, eux, ne décollent pas d'un centime.

En fait, ce sont nos priorités qui font que nous n'avons pas ou peu les moyens de consommer mieux. Si nous ne le voulons pas (et rien ne nous y oblige, certainement pas moi), nous ne ferons pas l'effort. Mais si nous y sommes sensibles, que ça soit pour notre propre bien-être ou pour contribuer à améliorer notre monde (pensez à la légende du colibri !) nous saurons prioriser.


Avant, j'étais une grande acheteuse et notamment dans ces fameuses enseignes de fast fashion. Et puis j'ai dit stop. Et devinez quoi ? Mon porte monnaie me dit merci !





Quelles sont les alternatives possibles ?


Les vêtements green : Alors acheter local, bio, responsable et tout et tout, c'est vrai que ce n'est pas forcément une alternative plus économique pour le porte monnaie... EN APPARENCE ! Et oui, vos ne serez pas surpris si je vous dis que les produits de bonne qualité (on est pas obligé d'acheter du Chanel pour avoir de la bonne qualité) tiendront plus longtemps que les articles à 12,99 € du prêt-à-porter fabriqués à la chaîne par des enfants au Pakistan. De ce fait nous n'aurons plus besoin d'en racheter tous les 2 mois !

Pour ce qui est de la (fausse) sensation de bien-être liée à l'achat (parfois compulsif) et la confusion entre envie et besoin, c'est autre chose. D'ailleurs, je ferai probablement un article sur le sujet.


Je ne suis pas (plus...) une grande fan des grandes enseignes de prêt-à-porter. Mais, je dois tout de même souligner que certaines de marques, notamment H&M, collectent le textile dont nous voulons nous débarrasser et le recycle. Une très bonne initiative selon moi ! Et nous pouvons trouver chez H&M des vêtements issues du recyclage et qu'on reconnaîtra grâce à l'appellation conscious. Après, si pour le reste ils sont droits dans leurs valeurs, à voir. Les esprits se tournent de plus en plus vers une autre façon de consommer, les grandes marques doivent donc actualiser leurs techniques de ventes, revoir leurs processus de fabrication pour entrer dans la danse du développement durable et ne pas être sur la touche.

Certain penseront qu'il vaut mieux donner à des associations. Evidemment c'est une très bonne idée ! Le tout c'est d'agir ;)

Que l'on donne ses vêtements à recycler dans les magasins, qu'on les vende via des applications ou sur les marchés, qu'on fasse des dons aux plus démunis, peu importe. Il ne s'agit pas d'une course à qui fera le plus et fera mieux. Il s'agit de prendre conscience et de commencer, à son rythme, à changer son mode de consommation.


Autre chose, il y a une application très intéressante qui classe les marques selon leur bilan environnementale et éthique. Il s'agit de "Classe on you".





Consommer moins : Avons-nous vraiment besoin de tous ces vêtements ?

Pour ma part, je fais souvent le tri dans mon armoire. Parfois je mets de côté si je sais que je le porterai plus tard. Sinon je fais deux piles : A donner/recycler et à vendre.

Pour vendre je passe la plupart du temps par l'application Vinted ou par Facebook car il y a une partie de l'application dédiée aux ventes/achats et je peux en faire profiter quelqu'un dans mon secteur géographique.


Mais je n'ai plus autant besoin de m'acheter des vêtements. Parfois je retrouve un gilet ou un pantalon que j'avais justement mis de côté et dont je ne me rappelais même plus. Je vous assure que ça me fait l'effet d'un nouveau vêtement dans ma garde-robe !


Egalement, le fait d'acheter des vêtements qui vont vous durer car ils sont de meilleure qualité, vous vont vraiment et vous plaisent vraiment, ça fait économiser des deniers !



Bon ok, mais où trouver des vêtements éthiques à des prix abordables ?

Ahahaaaa, LA question !

Je vous ai préparé une petite sélection de marques plutôt sympathiques...



J'ai découvert il y a quelque temps cette "e-friperie" ultra cool : Ehtic2hand


Pour des vêtements confortables, intimes et de yoga (entre autres) voici : Indigo Luna


On n'oublie pas les messieurs avec : Loom


Une gamme de prix un peu plus élevé mais parfois il faut ce qu'il faut pour un bon jean : Atelier Tuffery


Et enfin tout en sobriété : Klow



Voilà, je pense avoir fais à peu près le tour de mon savoir. Comme d'habitude n'hésitez pas à mettre en commentaire vos impressions, vos avis et surtout d'apporter des infos complémentaires car je n'ai probablement pas tout dit et j'ai besoin de vous pour apporter le meilleur sur ce site !


N'oubliez pas, le but ce n'est pas d'être parfait mais de faire de son mieux donc pas de panique, transition en douceur mes Jacky !




50 vues1 commentaire

​© 2019 Anna Michèle Jones