Comment faire les soldes avec plaisir et sérénité ?


Ca y est, c'est aujourd'hui que démarrent les soldes d'hiver !

Vous commencez à me connaître par ici et vous savez donc que j'essaie, chaque jour, à mon humble niveau, de ne pas (trop) surconsommer.

Ce n'est pas chose simple. Aujourd'hui tout tourne autour du pouvoir d'achat, de notre désir de posséder et donc à consommer. Nous sommes constamment les cibles de publicités en tout genre visant à nous faire ressentir le besoin (ou plutôt le désir ?) d'avoir toujours plus.


On ne va pas se mentir... nous consommons toujours bien plus que ce dont nous avons REELLEMENT besoin. C'est un fait, pas un jugement. Moi-même je consomme plus que nécessaire.


Néanmoins, j'avais vraiment envie de faire un article sur ces fameuses soldes et réfléchir à comment procéder pour se faire VRAIMENT plaisir.


Je m'explique...


Grâce à plusieurs témoignages, discussions et également à ma propre expérience, j'ai mis le doigt sur quelque chose de vraiment étonnant. Nous subissons les soldes.


Oui oui.


Nous les attendons avec impatience (ce qui est tout de même étrange car, entre nous, on sait bien qu'il y a des promos toute l'année) et lorsqu'elles arrivent on se hâte, on se presse, on stresse (surtout avec ce virus...), on ne sait généralement pas où donner de la tête, on se trompe, on se sent rapidement mal car les magasins sont bondés... Bref, plutôt un supplice qu'un délice, n'est-ce pas ?



Je ne sais pas si vous avez déjà lu certains articles ou entendu certains conseils, mais bon nombre préconisent de se poser quelques questions lorsque nous sommes face à un achat qui nous fait de l'œil.


Sauf que... je ne suis pas sûre que les auteurs aient véritablement tenté de se mettre dans la peau de la personne qui est supposée se poser ces questions.


Il y a vraiment peu de personnes, pour ne pas dire aucune, qui prennent le temps de se poser 60 questions (ok, j'exagère), plantées devant un article à Zara, un samedi après-midi en plein rush.


C'est pourquoi je pense sérieusement que le travail se fait AVANT d'aller faire les soldes.


Cet article n'a pas pour but de vous suggérer de remplacer vos achats H&M et Zara par des achats d'occasions sur Vinted et compagnie (bien que cela soit carrément plus éthique !). Il n'a pas non plus pour but de faire culpabiliser ni de délivrer des informations (pourtant pertinentes) selon lesquelles certaines enseignes gonflent leurs prix pour se gaver pendant les soldes.


Je vous sers cet article sur un plateau pour vous proposer des petits exercices simples mais hyper efficaces à faire chez vous AVANT de vous ruer faire les soldes qui ne vont même pas vous faire sincèrement plaisir.



Comment faire les soldes en conscience et avec sérénité ?


1. Prendre conscience de ce que nous possédons déjà

Et oui, c'est important de faire un état des lieux avant de dégainer les carte bleue. Je vous invite à vous poser et de prendre le temps qu'il faut pour examiner ce que vous avez déjà en votre possession. Retrouver un vêtement oublié au fond de mon placard, sous 3 tonnes d'autres vêtements, et être aussi ravie que si je venais l'acheter m'est arrivé bon nombre de fois !

De plus, se remémorer ce que nous avons déjà évite d'acheter des produits très similaires.


2. Etablir une liste de besoins/désirs

Evidemment on prend soin de séparer les besoins et les désirs dans 2 colonnes différentes. Vous avez tous très bien saisis la différence entre ces 2 mots. Attendre les soldes pour se procurer une pièce, un objet, dont on avait besoin depuis un certain temps mais qui ne constituait pas une urgence est une bonne idée !

Se faire plaisir (et donc avoir des désirs) est important pour garder un bon équilibre de vie. Là où il sera judicieux d'être vigilant c'est lorsque le plaisir éphémère cache en réalité un mal-être et un sentiment de culpabilité. Nous ne voulons pas d'achat qui nous fera ressentir cela. Faites vous plaisir mais faites le efficacement. Pour cela... rdv au point suivant !



3.Se fixer des limites

Les achats irréfléchis et compulsifs sont toujours signe d'un problème beaucoup plus profond et important que le simple fait de ne "rien avoir à se mettre". Surtout si, objectivement, votre armoire déborde.

Partez sur un budget à ne pas dépasser, sous AUCUN prétexte. Pour vous fixer votre limite financière, ne surestimez pas votre pouvoir d'achat. Soyez réaliste et surtout ne soyez pas frustrée, ils appellent ça des soldes 2 fois par an mais vous savez bien qu'il y en a toute l'année !

Petite astuce très sympa également : Si vous en avez profité pour faire du tri et vous séparer de quelques affaires (à revendre ou à donner/recycler) vous pouvez fonctionner de la manière suivante : 3 vêtements donnés = 3 nouveaux achats.

Bien sûr rien ne vous oblige à tout remplacer mais ça peut aider à se mettre des limites en nombre d'achats !


4. Miser sur la bonne énergie, good vibes only !

Lorsque vous flashez sur cette robe de gala que vous ne porterez probablement jamais hormis, peut-être, au mariage de votre cousine Mildred, soyez au moins certaine qu'elle vous apportera de la bonne énergie ne serait-ce qu'en la regardant. Croyez moi, culpabiliser de ne jamais porter un vêtement car vous n'en avez simplement pas l'occasion est loin d'être un sentiment apaisant et réconfortant. Si vous ne devez jamais portez un vêtement il faut au moins qu'il vous procure une énergie qui vous fera déplacer des montagnes !


5. SELFLOVE, SELFLOVE et SELFLOVE !

N'allez pas faire vos emplettes dans une tenue dans laquelle vous ne vous sentez pas bien. Quand je dis une tenue dans laquelle vous ne vous sentez pas bien je ne parle pas seulement du confort. Vous devez absolument être dans un état d'esprit serein et apaisé. Que vous ayez besoin d'être en basket ou, au contraire, perchée sur 12cm pour vous sentir belle, à l'aise, prête à relever tous les défis, faites ! Si vous vous pointez au magasin avec la sensation que vous êtes moches, pas désirable, mal dans votre peau, vous allez avoir envie d'y remédier en achetant tout le magasin.




N'oubliez pas de vous éclater ! Faire les soldes est aussi une expérience sociale que l'on peut faire avec sa meilleure amie ! Profitez de l'instant, ne soyez pas boulimique de possessions et soyez sereines !


Love on you,



Posts récents

Voir tout

​© 2019 Anna Michèle Jones